Toiture

L’installation d’une isolation des combles, les étapes

Si vous souhaitez avoir un confort thermique et acoustique dans votre maison, il vous faut une bonne isolation des combles. Il en est de même si vous voulez faire quelques économies chaque mois. Pensez dans ce cas à bien installer votre isolation pour bénéficier de ces avantages. Dans les quelques lignes suivantes, on vous présente dans les détails les étapes à passer pour l’installation parfaite d’une isolation des combles. Il faut trouver le professionnel, acheter les matériaux et choisir la technique d’installation.

La trouvaille du professionnel en isolation des combles

Pour commencer l’installation d’une isolation des combles, il faut trouver un professionnel dans le domaine. Il s’agit de la personne qui va réaliser l’installation de l’isolant dans les combles comme il se doit. Il est tout à fait possible de faire soi-même l’installation des isolants dans les combles. Cependant, sans les bonnes techniques d’installation, vous risquez de réaliser une isolation des combles de mauvaise qualité. Avec un professionnel à vos côtés, vous êtes sûrs de réussir votre installation.

Pour installer votre isolation, faites alors appel à un professionnel dans le domaine. Déjà, le professionnel a des compétences bien spécifiques. Ce spécialiste a des connaissances, du savoir-faire et de l’expérience dans le domaine. Il les tient des études ou des formations qu’il a suivies, ainsi que les projets professionnels qu’il a déjà entrepris. Et il va également réaliser l’installation de l’isolation des combles suivant des étapes bien précises. Il en est par exemple ainsi de la réalisation des vérifications avant le début des travaux. Ces vérifications sont indispensables pour savoir l’état de la maison, de la toiture et des combles. Ils sont aussi indispensables pour savoir quel type de toiture est aménagé dans la maison. Ces vérifications sont par ailleurs indispensables pour savoir si les travaux à faire suivent les normes légales. Après toutes vérifications, le professionnel va encore faire un devis de votre isolation des combles. C’est le document qui contient tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation des combles. On y retrouvera de manière plus précise l’état du projet d’isolation des combles à faire.

Trouver le bon professionnel

Pour bien choisir votre professionnel en isolation des combles, quelques critères sont importants. Dans un premier temps, il faut vérifier la compétence du professionnel. Il faut choisir celui qui est le plus compétent pour réaliser la meilleure isolation des combles. Il faut dans un second temps vérifier le professionnalisme du professionnel. C’est celui qui est à l’écoute de son client et qui va accompagner son client tout au long du projet. Dans un dernier temps, il faut vérifier la réputation du professionnel. Il est souvent recommandé par les clients sur le marché vu la qualité de ses prestations.

L’achat des matériaux pour l’isolation des combles

Après avoir trouvé votre professionnel en isolation des combles, il est temps de se procurer les matériaux nécessaires à utiliser. Les matériaux dont on parle ici sont les isolants. Sur le marché, vous trouverez différentes sortes d’isolants. Chacun de ces isolants possède des avantages, mais aussi des inconvénients. Le choix de l’isolant à installer dans les combles reste dans ce cas difficile à faire.

Il y a tout d’abord les isolants naturels ou les isolants écologiques. Ce sont des isolants fabriqués avec une combinaison de sources renouvelables. Par exemple des fibres et des laines. Très respectueux envers l’environnement, ce type d’isolant pour une isolation des combles est cependant très cher. Il y a ensuite les isolants synthétiques. Ils sont faits à l’aide du pétrole. Il en est ainsi des polyuréthanes giclé, des polystyrènes et des mousses.  Ces isolants sont bien résistants avec un prix accessible pour tout le monde. Il y a également les isolants minéraux faits en laines de verre, en laine de roche, en laine d’argile. Ce sont des isolants très pratiques lors de leurs installations. De plus, leurs prix sont bien abordables. Il y a par ailleurs les isolants de nouvelle génération. On parle ici de ces isolants qui sont plus performants et plus pratiques que ceux existants. Ce sont les coffrages isolants,  les peintures isolantes et les bétons cellulaires.

Pour choisir votre matériau, il suffit de définir vos valeurs. Par exemple, si vous souhaitez préserver l’environnement, c’est en toute évidence l’isolant écologique qu’il vous faut. Il suffit aussi de vérifier la qualité de votre isolant, peu importe le type de matériau.

Le choix de la technique d’installation de l’isolation des combles

L’installation d’une isolation des combles se termine par le choix de la technique à employer pour installer les isolants. Pour choisir votre technique, il suffit de prendre en compte les résultats des vérifications faites auparavant. En effet, la technique idéale dépend du type de combles de la maison. Il existe deux techniques d’installation d’isolants dans les combles : les isolations des combles perdus et aménageables.

Pour la technique d’isolation des combles perdus, elle se diversifie de deux manières différentes. Ces dernières se différencient en fonction du fait que les combles soient accessibles ou non. Les combles perdus accessibles nécessitent l’utilisation des isolants en rouleaux. Les combles perdus avec une facilité d’accès utilisent la technique d’isolation des combles par épandage. Vous allez installer des isolants en flocons et un râteau dans vos combles. Les combles perdus difficiles d’accès sont les configurations de charpente. Quant à eux, ils nécessitent la technique de l’isolation des comblespar soufflage. Il est question d’insuffler des isolants dans les recoins du plancher. Une machine spécifique sera utilisée pour ce faire.

Pour la technique d’isolation des combles aménageables, elle se divise à son tour en deux méthodes distinctes. Il en est ainsi de l’isolation des combles par l’intérieur, mais aussi de l’isolation des combles par l’extérieur. Les techniques d’installation pour l’intérieur ne sont pas les mêmes que pour les techniques d’installations de l’extérieur. Pour une installation interne, il faut poser des panneaux rigides ou semi-rigides entre les chevrons et la charpente. Et pour une installation externe, il faut employer la méthode de sarking où vous allez enlever l’ensemble de la couverture, poser les isolants en rouleaux ou en panneaux et remettre en place la couverture. Pour ces deux méthodes, les frais d’installations et les travaux secondaires sont aussi différents. Certaines sont très chères, mais aussi peu pratiques.

Vous aimez alors partagez